Retour

Convention collective : les travailleuses du Domaine des Pionniers de Val-d'Or obtiennent gain de cause

Les travailleuses du Domaine des Pionniers à Val-d'Or ont signé leur convention collective cette semaine. En mai dernier, les 17 travailleuses de ce centre d'hébergement privé pour aînés avaient manifesté afin d'intensifier les moyens de pression. Le syndicat avait aussi obtenu un vote de grève en assemblée générale.

Avec les informations de Sandra Ataman

Selon Fédération de la Santé et des services sociaux, elles ont obtenu gain de cause concernant les quatre demandes de la plateforme. Les travailleuses recevront une augmentation de 1,50 $ l'heure pour trois ans. Cette augmentation de salaire fait en sorte que la grande majorité des employées recevront une rémunération supérieure à 15 dollars l'heure dès le premier avril.

La vice-présidente régionale de la Fédération de la Santé et des services sociaux, Annick Trottier, relate que « quand il a vu que les travailleuses n'allaient pas lâcher le bâton, l'employeur a eu l'ouverture. Alors à la suite de ça, des négociations se sont enclenchées à la table. Quand on pense au Domaine des Pionniers, les travailleuses qui travaillent à l'intérieur de cet établissement là gagnent entre 12,13,15 $ de l'heure. Alors de demander 1,50 $ sur 3 ans, c'est sûr qu'au niveau salarial il y a une augmentation. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque