Retour

Coupure de ruban officielle pour le chalet Shabogamak II à Senneterre

Le ministre responsable des Affaires autochtones était de passage à Senneterre cet avant-midi pour une visite officielle du nouveau chalet Shabogamak II.

Un texte d'Émilie Parent-Bouchard

Geoffrey Kelley a procédé à la cérémonie de la coupure du ruban de ce nouveau centre multiservice du Centre d'entraide et d'amitié autochtone de Senneterre.

Le maire de Senneterre salue d'ailleurs la collaboration entre le gouvernement du Québec, la Ville et le Centre d'amitié autochtone.

Selon Jean-Maurice Matte, ce nouvel espace devrait contribuer à rafermir les liens dans la communauté.

« On est très contents de la coupure de ruban ce matin, de la visite du ministre Kelley. Effectivement, ça va devenir un atout important pour Senneterre, autant un atout touristique, de développement économique, mais surtout un atout pour raffermir les relations de ceux qui ont choisi de vivre en milieu urbain et la municipalité. »

La chargée de projet en mobilisation du Centre d'amitié autochtone de Senneterre ajoute pour sa part que ce lieu doit aussi permettre le partage des traditions entre les nations.

Tracy Mark indique d'ailleurs que la situation de Senneterre est particulière, dans la mesure où des membres des communautés algonquine, crie et attikamekw se côtoient.

« Ceux qui sont cris, ceux qui sont algonquins et attikameks, qu'ils puissent garder leurs racines. C'est un endroit qu'on pourrait dire un endroit sacré pour nous. C'est là que nos enseignements sont tous transmis aux enfants, aux futurs leaders, on pourrait dire », ajoute-t-elle.

Le Centre d'amitié autochtone de Senneterre, qui célèbre ses 40 ans cette année, précise qu'une inauguration officielle des installations aura lieu plus tard cet automne.

Plus d'articles