Retour

Cours d'autodéfense pour femmes à Rouyn-Noranda

Une nouvelle école d'arts martiaux offrira des cours d'autodéfense s'adressant exclusivement aux femmes dès septembre à Rouyn-Noranda. Cette initiative est bien accueillie par le Centre de traitement de la violence conjugale, Alternative pour elles.

Avec les informations de Vanessa Limage

Les responsables de l'Académie d'arts martiaux familiale ont jugé que la demande était assez forte pour offrir des ateliers de défenses sur une base régulière. Dès cet automne, des cours spécifiquement aux femmes seront donnés. Pour l'instant, huit se sont inscrites.

Marie-Soleil Malo, 17 ans, croit que ces ateliers lui seront utiles. « J'ai beaucoup peur de me promener le soir. Dehors, je suis très craintive, puis, ce serait plaisant d'avoir plus confiance à l'extérieur, pouvoir me défendre quand ça va être le temps », témoigne-t-elle.

L'Académie souhaite donner des outils aux femmes pour se défendre d'une agression sur la rue, dans la famille ou dans le milieu de travail. « Il y a beaucoup de mise en situation. Je vais aussi les habituer à ce que l'instinct vienne, décrit l'entraîneuse Julie Tremblay. Qu'est-ce que je peux prendre pour me défendre? Qu'est-ce que je peux faire? J'ai mes clés, j'ai mon parapluie, j'ai mon crayon [...], qu'elles puissent se sentir en sécurité ».

La Maison d'hébergement pour femmes violentées Alternative pour elles, à Rouyn-Noranda, voit d'un bon oeil ces nouveaux cours d'autodéfense. « C'est une bonne façon de reprendre confiance en soi, de reprendre du pouvoir sur sa vie », considère Cathy Allen, gestionnaire de la maison. 

Selon Statistique Canada, d'après les données déclarées par les différents services policiers au pays, environ 173 600 femmes de 15 ans et plus ont été victimes d'un crime violent en 2011.

Ce taux est 5 % plus élevé que celui noté chez les hommes.

Plus d'articles

Commentaires