Retour

Coûts de la fibre de bois : les producteurs en forêt privée veulent aussi des solutions

Les producteurs de bois en forêt privée demandent à leur tour au gouvernement d'améliorer leur environnement d'affaires.

Avec les informations de Claude Bouchard

Depuis quelques années, les industriels actifs dans la forêt publique pressent le gouvernement de trouver des solutions pour faire diminuer le coût de la fibre de bois. Le cas des producteurs de bois de la forêt privée est, lui, différent, car la plupart utilisent la forêt comme revenu secondaire.

« Ce sont des gens qui vendent, parfois, à des entrepreneurs pour faire de la récolte de bois ou tout simplement des propriétaires qui engagent aussi des entrepreneurs pour récolter le bois. On a aussi beaucoup de propriétaires qui font eux-mêmes leur bois et qui vendent après ça à l'industrie. Souvent, c'est un propriétaire qui a une seule terre de 40 hectares, mais on a aussi des fermes qui ont plusieurs terres à bois, des propriétaires qui ont un peu plus de superficies », explique le directeur général du Syndicat des producteurs de bois de l'Abitibi-Témiscamingue, Stéphane Paul.

Stéphane Paul mentionne que les producteurs de bois en forêt privée aimeraient avoir accès à des allégements fiscaux. « C'est d'avoir des incitatifs pour mobiliser du bois en forêt privée, donc des allégements fiscaux par rapport à la production de bois sur les revenus aux producteurs forestiers ».

Le ministre de la Faune, des Forêts et des Parcs, Laurent Lessard, a décliné notre demande d'entrevue.

Le gouvernement affirme qu'il traitera de l'ensemble des demandes sur le coût de la fibre lors du dépôt du rapport final de la Cellule d'intervention forestière créée cet été.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine