Le gouvernement du Québec investit 285 000 dollars pour le réseau Biblio de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec pour des rénovations dans les locaux administratifs de Rouyn-Noranda et la mise à niveau du système de gestion informatique qui dessert les 70 bibliothèques de la région.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

Les fenêtres, l'isolant et le revêtement extérieur du local de l'avenue Québec seront remplacés. L'argent doit aussi servir à modifier le système informatique. Le coût total des travaux est évalué à un peu plus de 400 000 dollars. Le Réseau Biblio va donc investir environ 120 000 dollars de sa poche.

Cette cure de rajeunissement était nécessaire selon le directeur général du réseau Biblio de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Louis Dallaire.

« On est plafonnés, on ne peut plus ouvrir facilement d'autres bibliothèques pour les desservir avec le système informatique qu'on a, illustre-t-il. Il faut vraiment changer tous les serveurs et tout ça. [Deuxièmement], le bâtiment a près de 40 ans, donc il a besoin d'être revampé [sic]. »

Les bibliothèques, lieux de transmission de l'identité

Le ministre responsable de la région, Luc Blanchette, affirme qu'il s'agit, pour le gouvernement, d'une façon d'investir dans l'éducation des jeunes.

« Un centre de culture comme une bibliothèque, [où] il peut y avoir des lectures auprès des enfants, des premiers livres, des jeux vidéos, des films. C'est le français, par là passe notre culture, notre identité, fait valoir M. Blanchette. C'est que du bon, pour la région, pour la société québécoise. » 

Le Réseau Biblio dessert 59 municipalités et dirige 70 bibliothèques en Abitibi-Témiscamingue et dans le Nord-du-Québec.

Plus d'articles

Commentaires