Retour

D'Abitibi au Cirque du Soleil : Gilles Ste-Croix se raconte dans un nouveau livre

Gilles Ste-Croix, originaire de La Sarre, en Abitibi-Ouest, est un des cofondateurs du Cirque du Soleil. Il est aujourd'hui directeur artistique de Céline Dion. Il raconte son parcours de vie des plus impressionnants dans le livre Ma place au Soleil, paru en septembre dernier. Le créateur revenu sur sa jeunesse en Abitibi et sur ce qui l'a mené à de grandes réussites du domaine artistique au micro de l'émission Région zéro 8.

Un texte de Félix B. Desfossés

« Dans les années 50, ce n'était pas facile. C'était la colonie », se souvient Gilles Ste-Croix. « Je suis né en 1949, donc, l'électricité n'était pas encore rendue là et on était vraiment des cultivateurs colonisateurs. »

Dans le livre Ma place au Soleil, M. Ste-Croix raconte qu'après sa jeunesse dans la région, il a embrassé la culture hippie vivant dans les communes des années 1970. C'est ensuite à Baie-Saint-Paul, au milieu des années 70, « qu'a mijoté chez moi le projet de monter une troupe de théâtre de rue et ça, ça été la graine naissante du Cirque du Soleil parce qu'après ça, en 1984, le projet de cette troupe a évolué en fête foraine, en un festival d'amuseurs publics et ensuite en chapiteau avec des amuseurs publics dedans. C'était ça, la première formule du Cirque du Soleil. »

Ce parcours l'a mené à assumer le rôle de directeur de création sur des spectacles comme Saltimbanco, Alegria ou Love. Il s'est même lié d'amitié avec Paul McCartney!

De nos jours, en tant que directeur artistique, M. Ste-Croix a la tâche de « ramasser les projets artistiques que Céline [Dion] a, ses idées de spectacles ou ses idées d'ajustement de son spectacle. »

Gilles Ste-Croix aimerait revenir à La Sarre lors des célébrations du 100e, en 2017.

Plus d'articles