Retour

De grandes premières, des expériences technologiques et un skate park pour le 35e FCIAT

Plus de 35 films seront présentés en première lors du 35e Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT). Folles de joie clôturera l'événement qui continue de se renouveler en offrant des expériences technologiques, une programmation hors compétition plus large et même... un skatepark!

Avec les informations de Marc-Olivier Thibault

Précisément, ce sont 37 premières qui défileront sur l'écran du Théâtre du cuivre, dont 12 mondiales, 7 nord-américaines, 8 canadiennes et 10 québécoises. Le film Folles de joie (La Pazza Gioia, Italie/France), de Paolo Virzi, clôturera cette édition du FCIAT. Présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, Folles de joie a eu droit à un accueil chaleureux.

Il avait déjà été dévoilé que le film Le pacte des anges, de Richard Angers, sera présenté en ouverture de l'événement, en première nord-américaine, le 29 octobre prochain.

Parmi les films qui seront présents en première mondiale, il y a notamment De Compostelle à Kuujjuaq, de Stanley Vollant, Tuktuq, de Robin Aubert, et Patsy, de Robbie Hart. Ce dernier long métrage présente la carrière de Patsy Gallant. La « reine du disco canadien » sera sur place et offrira une prestation.

Multimédia et réalité virtuelle

Le volet numérique sera de retour cette année avec la présentation de Regards détournés, une lettre d'amour au cinéma québécois. Cette réalisation a été menée en collaboration par le FCIAT, Éléphant et l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue à travers 24 de ses étudiants au baccalauréat en création numérique. Elle sera présentée notamment lors de la soirée d'ouverture.

Abitibi360, réalisé par Nagadam films de Val-d'Or (Serge Brodeleau), offrira une expérience de réalité virtuelle qui permettra de visiter le paysage de l'ancien village de Kitcisakik ou encore de participer aux courses de Stock Car de Beaudry à l'intérieur du véhicule de Philippe Asselin.

Plus d'espace pour le volet hors concours

L'Espace OFF, le volet hors compétition du FCIAT, présentera davantage de films cette année. Les lundi 31 octobre et mardi 1er novembre, à la Scène Paramount, Un ciel bleu presque parfait de Quarxx, Feuilles mortes de Thierry Bouffard, Carnior et Édouard A. Tremblay, Mousse de John Hellberg et Écartée, un long métrage de Lawrence Côté-Collins entièrement tourné à Rouyn-Noranda, seront diffusés.

Le retour des classiques

Les jeudi 27 et vendredi 28 octobre, à la Scène Paramount, des courts métrages provenant du Québec, de la région et de 10 autres pays seront présentés dans une ambiance de cabaret dans le cadre d'Espace court.

Le dimanche 30 octobre, le festival propose une matinée familiale avec la diffusion du film La grenouille et la baleine de Jean-Claude Lord, coscénarisé par André Melançon.

Le public est aussi invité à un brunch-conférence avec le réalisateur Alain Desrochers (Nitro rush et Bon Cop Bad Cop 2).

Un skatepark au PTVN

Projet inusité, un planchodrome intérieur sera aménagé au cœur du Petit Théâtre du Vieux Noranda le dimanche 30 octobre. Deux épisodes de Roule trip, une improbable websérie réalisée par Sébastien Landry, y seront présentés, tout comme PLG - Au sommet de la rampe, un documentaire de Simon Coutu (MC2 Communication Média et Canal D).

La 35e édition du FCIAT se déroule du 27 octobre au 3 novembre 2016 à Rouyn-Noranda.

Plus d'articles