Retour

De passage à Rouyn-Noranda, le PDG d'Hydro-Québec se dit satisfait de la hausse des tarifs

La facture des clients résidentiels d'Hydro-Québec augmentera de 0,7 % à compter du 1er avril. La société d'État avait initialement demandé à la Régie de l'énergie une augmentation de 1,9 % en juillet 2015, avant de la réviser à 1,7 % en décembre dernier.

Avec les informations d'Angie Landry

La décision de la Régie devrait générer une augmentation moyenne de 11 $ de la facture des clients résidentiels qui chauffent à l'électricité. De passage à Rouyn-Noranda, le président-directeur général d'Hydro-Québec, Éric Martel, s'est dit satisfait de la décision portée ce matin par la Régie de l'Énergie.

M. Martel ajoute que l'objectif d'Hydro-Québec est de garder ses augmentations en-dessous de l'inflation. « On s'est fait une mission, quand je suis arrivé en poste, de s'assurer d'être toujours sous l'inflation dans nos augmentations alors on est très heureux ce matin d'être capable de dire que l'augmentation de 0.7 %, c'est le tiers de ce que prévoient les économistes en général - d'ailleurs, c'est le chiffres avec lequel travaille le gouvernement du Québec - d'à peu près 2,1 % dans la prochaine année », explique le PDG d'Hydro-Québec.

Une allocution devant la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda

Éric Martel se trouvait à Rouyn-Noranda mardi pour prononcer une conférence ce midi devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie. Le PDG de la Société d'État a fait valoir les valeurs et les priorités d'Hydro-Québec.

Le président de la Chambre de commerce, Jean-Claude Loranger, se dit choyé d'avoir reçu Éric Martel ici à Rouyn-Noranda. Il a toutefois interpelé le PDG de la Société d'état sur différentes préoccupations, notamment sur les délais de raccordement en ce qui a trait aux projets domiciliaires. « Il y a des délais qui sont inconcevables. On parle de délais de 6 mois, 7 mois. Donc, il en a fait mention, et c'est une de ses priorités de corriger ces problèmes de délais de raccordement là », a noté M. Loranger.

À cet effet, le PDG d'Hydro-Québec a mentionné lors de la conférence donnée ce midi devant les membres de la Chambre de commerce qu'il était au fait de cet enjeu. Il a assuré qu'il en faisait une priorité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine