Retour

Débrayage des fonctionnaires du gouvernement du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Les membres du syndicat des professionnels du gouvernement du Québec ont fait la grève ce matin aux quatre coins de la région et de la province. Ils sont sans convention collective depuis mars 2015.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

Ces employés de l'État avaient pris la décision de ne pas faire partie du Front commun syndical l'année dernière.

Le salaire est au cœur des négociations. Les syndiqués affirment que le personnel professionnel du Québec accuse un retard de 22 % sur le reste du pays.

En Abitibi-Témiscamingue, le syndicat représente 270 travailleurs qui œuvrent dans les différents ministères du gouvernement du Québec.

La représentante du syndicat en Abitibi-Témiscamingue, Chantale Carrier, explique que les professionnels du gouvernement du Québec sont essentiels à la prise de décision par les parlementaires.

« Les professionnels, on est un peu les gardiens des biens de l'État. On est les gardiens de l'environnement, nous sommes ceux qui visent à promouvoir ou à mettre en valeur les biens culturels. On considère que l'expertise des professionnels est essentielle pour la prise de décision des décideurs à l'Assemblée nationale », a-t-elle dit.

Le ministre régional, Luc Blanchette, affirme ne pas vouloir négocier sur la place publique. Selon lui, le gouvernement doit respecter la capacité de payer des contribuables.

« Ce sont les mêmes paramètres qu'ils se sont servis, il n'y aura pas de traitement différent et on va laisser au président du Conseil du trésor le soin de faire ces négociations », a précisé Luc Blanchette.

Plus d'articles

Commentaires