Retour

Déception dans la région quant à l'augmentation du nombre de classes de maternelle 4 ans

Le directeur général du Centre de la petite enfance (CPE) Des chatons de La Sarre, Normand Lagrange, est déçu de la décision du ministre de l'Éducation d'augmenter le nombre de maternelle 4 ans.

Sébastien Proulx a annoncé lundi que le Québec comptera une centaine de classes de maternelle 4 ans de plus dès la prochaine rentrée scolaire. Ces nouvelles classes seront implantées dans les milieux défavorisés en priorité.

« On est très déçus, d'autant plus qu'on a rencontré l'automne dernier le ministre de la Famille et on a discuté à micro fermé de cette situation-là, déplore M. Lagrange. Pour nous, ça demeure, les CPE sont l'endroit pour pouvoir bien préparer les enfants, [faire] une bonne transition vers le milieu scolaire. Il y a même une commission indépendante sur l'éducation à la petite enfance qui recommande très clairement dans son rapport que la priorité doit d'abord être accordée à la fréquentation des services de garde en petite enfance pour les enfants de 4 ans. »

Le ministre Proulx soutient que la maternelle 4 ans n'entre pas en contradiction avec les services de garde. Mais Normand Lagrange ne voit pas la situation du même oeil.

« Alors pourquoi ne pas référer ces enfants-là dans un milieu qui est vraiment adapté à leurs besoins? », s'interroge M. Lagrange.

Le Québec compte déjà près de 190 classes de maternelle quatre ans à temps plein.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine