Retour

Décès de Guy Béart : souvenirs de son concert à Sullivan, en Abitibi

Guy Béart, une grande figure de la chanson française, également père de l'actrice Emmanuelle Béart, est mort mercredi matin à Garches, près de Paris, à l'âge de 85 ans. Fait inusité, Guy Béart a donné un concert à Sullivan, près de Val-d'Or, en 1964.

Un article de Félix B. Desfossés

La Barrique

Au cours des années 60, alors que la mode yéyé fait rage à la radio et dans les salles de danse, les chansonniers, eux, se produisent dans le circuit des boîtes à chanson du Québec. La Butte à Mathieu de Val-David est peut-être la plus connue de ces boîtes à chanson.

Fait peu connu aujourd'hui, le secteur de Val-d'Or avait aussi sa propre boîte à chanson : La Barrique. « Marcel et Thérèse Dumont, propriétaires de l'hôtel Bellevue, à Sullivan, ouvrent, au printemps 1964, dans le sous-sol de leur établissement, une boîte de 125 places, dans le style cave à vins, d'où le nom La Barrique », écrit Denys Chabot dans son livre Val-d'Or.

La petite salle de spectacle a accueilli certains des plus grands noms de la chanson du Québec, dont Félix Leclerc, Gilles Vigneault, Jean-Pierre Ferland, Tex Lecor, Claude Léveillée, Pauline Julien, Renée Claude, Clémence Desrochers et même Les Cyniques, pour ne nommer que ceux-là.

« La Barrique est, jusqu'en 1967, le haut lieu de la chanson québécoise en Abitibi », ajoute M. Chabot.

Guy Béart à Sullivan

En 1964, le promoteur Guy Latraverse organise une tournée de 30 villes au Québec pour le chansonnier français Guy Béart. En 1958, Béart avait connu un énorme succès avec sa chanson L'eau vive, ce qui avait contribué à accroître sa réputation jusque de ce côté-ci de l'Atlantique.

C'est donc dans le cadre de cette tournée que Guy Béart a donné un concert à La Barrique de Val-d'Or, le 8 octobre 1964. La Société d'histoire et de généalogie de Val-d'Or conserve de précieuses photos de ce passage d'un des plus grands de la chanson française dans la région.

Un concert à Rouyn-Noranda, en 1965

Le chansonnier aurait également donné un concert au Collège classique de Rouyn au printemps de 1965. « Il avait été invité par notre groupe de finissants dans le but de financer notre bal de Finissants. Ce fut une soirée mémorable à plus d'un point de vue », explique Jean de Denus qui a assisté au spectacle. « Beaucoup de billets avaient été vendus dans toute la région parce que nous savions que plusieurs personnes nous encourageraient sans pouvoir assister au spectacle, ajoute M. de Denus. Malgré cela le gymnase du Collège débordait et on avait dû placer des chaises dans une deuxième salle. »

Gardez-vous des souvenirs de ses passages dans la région? Écrivez-vous à l'adresse abitibi@radio-canada.ca pour nous en parler.

Plus d'articles

Commentaires