Retour

Décès de René Trudel, pionnier du rock'n'roll à Rouyn-Noranda

René Trudel, pionnier de la musique rock'n'roll en Abitibi-Témiscamingue, est décédé samedi dernier à Sherbrooke des suites d'un cancer généralisé. M. Trudel, saxophoniste de talent, a mené le groupe rock The Four Pladds avec qui il a enregistré un album et plusieurs 45 tours au début des années 60.

Un article de Félix B. Desfossés

De Nédélec à Montréal

« Dans les pionniers, on n'est pas [beaucoup]. Je vais être honnête avec toi. Dans les groupes qui sont partis de Rouyn, c'était René and The Four Pladds et c'était The Time Twisters qui sont devenus César et les Romains. Ça, c'est dans les débuts [du rock'n'roll] », souligne Gerry Gareau, pianiste qui a bien connu René Trudel, ayant joué avec lui dans The Four Pladds.

Né à Nédélec au Témiscamingue le 16 février 1939, René Trudel commence sa carrière à Rouyn-Noranda à la fin des années 50. On le voit notamment dans The Midnight Rockers, avec qui il joue dans les salles de danse comme le Canadian Corps, aujourd'hui le Petit théâtre du Vieux Noranda.

C'est au début des années 60 qu'il recrute de nouveaux musiciens, dont Gerry Gareau et Yves Baril, et qu'il rebaptise son orchestre René and The Four Pladds. Le groupe est rapidement repéré par Roger Miron, chanteur et producteur, qui les invite en studio à Montréal. Une première composition de René Trudel intitulée Mama Sita est mise sur le marché par l'étiquette Rusticana.

« En partant de Rouyn, on a fait une couple de places en Abitibi comme La Sarre, Senneterre. On a fait l'ouverture de l'hôtel-motel Dix à Val-d'Or où on est restés près d'un an », relate M. Gareau.

Le groupe est ensuite engagé à Jonquière, Chicoutimi, puis finalement à Montréal où un agent les prend en main.

« Rock'n'twist » sur disque

Dans cette foulée, The Four Pladds lance plusieurs 45 tours, notamment pour les pièces Honky Twist, une composition de René Trudel, et Gros poulet, qui démontrent bien le son « rock'n'twist » adopté par M. Trudel et ses comparses.

Un premier album, toujours produit par Roger Miron, est aussi mis sur le marché. La première pochette de Dancing with The Four Pladds montre un jeune couple dansant le rock'n'roll vu en contre-plongée. Certaines personnes y voient un problème : les sous-vêtements de la jeune fille sont visibles. Une seconde pochette plus prude est mise sur le marché. Les figures des musiciens sont mises à l'avant-plan.

L'aventure des Four Pladds se termine vers 1968 selon Gerry Gareau.

Du Lac-Saint-Jean jusqu'à Sherbrooke

René Trudel continue ensuite dans l'industrie musicale en tant que saxophoniste, trompettiste et chanteur dans différents groupes, dont The Gentlemen, Les Étincelles puis il revient au nom des Four Pladds avec de nouveaux musiciens du Lac-Saint-Jean où il s'installe durant plusieurs années.

Le chemin de la musique l'amène ensuite à Québec, puis à Sherbrooke. C'est là qu'il termine ses jours.

Huguette Marceau, conjointe de René Trudel, mentionne qu'il a cessé la musique il y a 10 ans environ, affaibli par la maladie. « Il a commencé très très jeune. Il a fait le tour du Québec. Il a fait de la musique toute sa vie », dit-elle.

René Trudel s'est éteint le samedi 24 septembre à la maison de soins palliatifs Aube-Lumière.

Plus d'articles

Commentaires