Retour

Décès de Sylvie Roy : les députés libéraux de la région lui rendent hommage

Les députés libéraux de la région saluent la mémoire de Sylvie Roy. La députée indépendante d'Arthabaska est morte hier à l'âge de 51 ans. Elle avait été hospitalisée le mois dernier à la suite d'un problème de santé important.

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, a parlé d'une femme de conviction qui parlait au nom de ses électeurs. « On sait que Mme Roy est rentrée en politique au départ avec l'ADQ, elle a transité vers la CAQ et même, a pris une décision importante il y a moins d'un an en décidant de siéger comme indépendante. Et ça, ça démontre bien que c'est une femme de conviction et qui souhaitait ardemment défendre les dossiers qui lui tenaient à coeur, qui préoccupaient sa population, ses électeurs d'Arthabaska », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Luc Blanchette, député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue et ministre délégué aux Mines, a connu Sylvie Roy en commission parlementaire qui étudiait le « projet de Loi sur la transparence [dans les industries minière, pétrolière et gazière]. Elle assistait à ça. C'est une femme de coeur et de conviction. Quand elle avait quelque chose en tête, elle y tenait de façon très tenace, c'est le cas de le dire. Moi, j'ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec Sylvie. La nouvelle a bouleversé vraiment l'ensemble de la communauté des parlementaires parce que personne ne s'attendait à ça. Ça a été très, très, très soudain », a-t-il affirmé.

Les deux députés offrent leurs condoléances à la famille et aux proches de Sylvie Roy.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine