Retour

Décriminalisation de la marijuana : enthousiasme et prudence en Abitibi-Témiscamingue

Enthousiasme et prudence en Abitibi-Témiscamingue à la veille du dépôt du projet de loi sur la légalisation de la marijuana par le gouvernement fédéral. Certains citoyens questionnés sont mitigés sur les conséquences de cette légalisation. D'autres, comme un commerce à Rouyn-Noranda qui vend des vêtements de chanvre et des articles pour fumeur, aimeraient en profiter.

Avec les informations de Guillaume Rivest

« Je pense que ce pourrait être une bonne affaire pour certains points », croit Jean-Frédérique Dallaire, citoyen de Rouyn-Noranda, qui reçoit positivement la légalisation de la marijuana « Je ne suis pas un consommateur personnellement. Je n'en fume pas. Je pense on peut faire du gaz, y'a plein de matériaux qu'on peut construire avec ça. Alors, ça peut être une bonne affaire », continue-t-il.

D'autres, comme ce citoyen, sont plus réticents. « Oui, certaines personnes vont aimer ça, mais c'est l'odeur partout que le monde va fumer partout. Il devrait y avoir des restrictions là-dessus », suggère-t-il.

L'employé à la boutique Le 420, Marc L'Heureux, voit aussi d'un bon œil cette légalisation. Selon lui, les propriétaires du magasin feront des démarches pour obtenir un permis de vente si la possibilité s'ouvre aux petits commerçants. « C'est sûr. Nous, si c'est ouvert aux marchands, nous, on serait intéressés, lance-t-il. Ça fait longtemps qu'on est activistes et qu'on veut voir la légalisation. Ça fait longtemps qu'on travaille là-dessus. C'est quelque chose qu'on aimerait bien voir arriver. »

Pour sa part, la députée fédérale d'Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore, pense qu'il est positif de décriminaliser la consommation de marijuana, mais espère que le projet de loi sera complet. « On espère que c'est un projet de loi solide où on a pensé à tous les petits détails qui viennent avec la légalisation », dit-elle.

Le gouvernement Trudeau espère légaliser la marijuana d'ici le 1er juillet 2018.

Plus d'articles

Commentaires