Retour

Démissions en bloc au Club de tennis de Rouyn-Noranda

Les travaux qui ont lieu actuellement au terrain de tennis de Noranda ont entraîné une vague de démissions : insatisfaits de la nature des aménagements qui seront réalisés, quatre membres du conseil d'administration du Club de tennis de Rouyn-Noranda ont quitté leurs fonctions au mois de mars.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

L'ancien président du conseil d'administration, Pier-Paul Belzil-Lacasse, affirme qu'on lui avait promis des travaux d'une plus grande ampleur.

« On nous avait fait des promesses depuis plusieurs années, on parle de trois ou quatre ans. Le service des loisirs [parlait] d'une réfection complète, plaide-t-il. On avait fait des plans d'aménagements, on avait tous participé à ça depuis plusieurs années et c'était retardé d'année en année. On [ne] comprenait pas. »

Couper la poire en deux

Le directeur du service de l'animation en loisir et espaces verts à La Ville de Rouyn-Noranda , Gérard Pâquet, affirme avoir été surpris par cette vague de démissions. Selon lui, la possibilité de faire des travaux plus importants a été envisagée, mais le projet était trop dispendieux.

« Il y avait un projet, mais il n'y a jamais eu de promesse comme telle, soutient-il. Il y a eu une présentation d'un projet avec des travaux d'une plus grande ampleur avec un budget assez élevé. Il a été décidé que le montant disponible était réduit et à partir de ce montant-là, on s'est demandé qu'est-ce qu'on peut faire pour améliorer la qualité et la sécurité de la surface de jeu pour les joueurs? »

Le nouveau président du club de tennis de Rouyn-Noranda, Patrick Villemure, affirme que le nouveau conseil est passé à autre chose. Selon lui, la relation avec la Ville est excellente.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine