Retour

Départ du président du comité de suivi de la mine Canadian Malartic

Nouveau remous au sein du comité de suivi de la mine Canadian Malartic. Le président Robert Paquin a remis sa démission cette semaine.

Robert Paquin affirme avoir quitté son poste pour des raisons personnelles. Il ajoute, cependant, que le départ du Comité des citoyens de la zone sud du nouveau Comité de travail sur la cohabitation entre la mine Canadian Malartic et ses citoyen, est aussi l'une des raisons.

Le vice-président du comité de suivi Vincent Rousson admet que ce départ survient alors que plusieurs gros dossiers sont sur la table : consultations du Bureau d'audiences publiques sur l'Environnement concernant l'agrandissement de la fosse, le protocole d'acquisition et de compensation des résidents de Malartic, ainsi que la possibilité d'un recours collectif qui pourrait être déposé par le Comité de citoyens de la zone sud de la voie ferrée.

Malgré tout, selon lui, le comité de suivi est en santé. 

Le conseil d'administration du comité de suivi s'est d'ailleurs réuni jeudi pour officialiser l'intérim, qui sera assuré par Vincent Rousson et Jacques Saucier.

Le processus de recrutement devrait être enclenché au cours des prochaines semaines.

Le comité espère avoir un nouveau président en poste pour le début des audiences du BAPE, qui pourraient débuter dès juin, selon Vincent Rousson.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine