Retour

Des candidats souhaitent succéder à François Gendron

Il pourrait y avoir une course à l'investiture dans la circonscription de François Gendron. Selon le président régional pour le Parti québécois, plusieurs candidats voudraient succéder au doyen de l'Assemblée nationale en Abitibi-Ouest.

Hier, Radio-Canada a appris que cinq députés du Parti québécois ne solliciteront pas de nouveau mandat aux élections d'octobre prochain, dont François Gendron.

Gabriel Massicotte affirme qu'il ne lui a pas fait part de ses intentions. D'ailleurs, le député n'a pas confirmé la nouvelle disant vouloir attendre avant de discuter de son avenir.

Malgré tout, l'exécutif du Parti québécois se prépare à cette éventualité.

« On a quelques candidats qui se sont manifestés au niveau de l'exécutif, mais on va quand garder un peu de discrétion là-dessus parce que ça sera à eux de faire leur annonce, a affirmé le président régional pour le Parti québécois, Gabriel Massicotte. François, c'est un personnage, c'est un type de député qu'on ne retrouve peu ou plus maintenant et c'est tout à son honneur, ce n'est pas pour rien que ça fait près de 42 ans qu'il est là maintenant ».

Selon nos informations, François Gendron de même que le député Claude Cousineau ne souhaitent pas briguer un autre mandat.

Nicole Léger, Alexandre Cloutier et Agnès Maltais ont, quant à eux, officiellement annoncé qu'ils quittent la politique.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces