Retour

Des citoyens manifestent pour un rehaussement du financement des groupes communautaires

Des dizaines de citoyens ont manifesté sur la troisième Avenue à Val-d'Or et une centaine de personnes ont déambulé dans les rues de Rouyn-Noranda pour revendiquer un réinvestissement gouvernemental dans les organismes communautaires.

Avec les informations de Thomas Deshaies

Cette action citoyenne était organisée dans le cadre de la Journée d'action régionale de la campagne « Engagez-vous pour le communautaire ». Leurs principales revendications sont le rehaussement du programme de soutien aux organismes communautaires, le refinancement des services publics et le respect de l'autonomie des organismes.

De nombreux automobilistes ont démontré leur appui aux manifestants qui scandaient des slogans hostiles au gouvernement Couillard en face de l'organisme Repères, de Val-d'Or. L'organisme offre des services pour une clientèle ayant des problématiques en santé mentale.

Des étudiantes au front

L'action était organisée par quatre étudiantes en travail social de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Daphnée Champagne est l'une d'entre elles. « C'est une bonne opportunité de s'engager puis de vivre l'expérience avec les personnes en santé mentale, parce que justement ça peut devenir une clientèle avec laquelle on peut travailler aussi plus tard », explique-t-elle.

L'étudiante estime que les mobilisations citoyennes peuvent faire une différence. « C'est très important, plus [il y a] de mobilisation, plus [il y a] de monde qui se met ensemble, on aura peut-être juste un léger impact, mais ça peut faire une différence », affirme-t-elle.

Moins d'argent, moins de services

Valérie Simoneau, intervenante au centre Repères depuis plus de 20 ans, déplore que le gouvernement n'ait jamais rehaussé les subventions à l'organisme depuis les 30 dernières années, et ce, malgré l'augmentation du coût de la vie. « On ne peut pas donner plus de services, même qu'on diminue les services qu'on offre. Chose qu'on ne veut pas faire, mais à un moment donné, ça coute cher », s'insurge-t-elle.

L'intervenante déplore que le gouvernement annonce des baisses d'impôts, mais refuse de répondre positivement aux demandes des organismes communautaires qui réclament davantage d'aide de l'État.

Les organisateurs de cette vaste mobilisation citoyenne déplorent dans leurs communications que le surplus de 4,5 milliards de dollars a été fait « sur le dos de la population ».

Une grande marche a également eu lieu à Rouyn-Noranda, mercredi après-midi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine