Plus d'une centaine de personnes ont participé, cet après-midi, à la marche organisée par le Comité Malartic positif.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

Des citoyens fiers de leur ville

Les marcheurs voulaient afficher leur fierté d'habiter dans une ville où il fait bon vivre, selon eux.

« Tout le monde est content d'avoir une mine à Malartic, parce qu'on n'aurait pas grand-chose, a fait savoir un citoyen. Même si on est à côté d'une grosse mine à ciel ouvert, c'est tout à fait vivable, c'est même agréable », a précisé une autre.

Une autre citoyenne ajoute qu'elle voyage beaucoup en en province « et tout ce qu'on entend parler, c'est : "Ça va pas bien à Malartic". Ça pour un groupe de personnes qui vivent des difficultés à clarifier leur situation avec la minière, ce qui n'est pas la représentation de toute la population de notre secteur ».

L'organisateur de la marche, Claude-André Maranda considère que Malartic, ainsi que la mine Canadian Malartic, devraient avoir meilleure presse.

« Il y a du monde qui soutiennent la mine, il y en a qui vont soutenir la ville. Il y en a qui vont se soutenir eux autres même, parce qu'ils sont bien à Malartic, et il y en a qui

vont marcher pour changer l'image négative que les médias ont parlé de Malartic, avec la poussière, la vibration et tout, il y a beaucoup de monde qui vivent très bien avec ça. Malartic a pris beaucoup d'ampleur. On a connu des années très moroses du côté de l'économie et là, la ville a pris beaucoup de poil de la bête », a-t-il expliqué.

Le maire a également marché

Le maire Martin Ferron était aussi présent à la marche. Il se défend de s'afficher pour un camp en participant à cet événement.

« Ce n'est pas contre personne cette marche-là, c'est pour montrer qu'on est bien à Malartic, et c'est vrai qu'on est bien à Malartic. On a des défis, ça c'est sûr, mais on est bien. Ce n'est pas contre personne, c'est bien important, c'était une condition pour que je sois ici », a fait savoir le maire.

La marche a été suivie d'un repas communautaire au parc du Belvédère.

Plus d'articles

Commentaires