Retour

Des conseils pour conserver la viande de gibier

La période de la chasse à l'arc et à l'arbalète bat son plein en Abitibi-Témiscamingue.

Cette année, les températures élevées peuvent compliquer la conservation de la viande de gibier.

D'ailleurs, la Boucherie des Praz de Rouyn-Noranda reçoit beaucoup d'appels de chasseurs pour avoir des conseils sur la façon de mieux conserver la viande.

Selon Christel Groux, il est important d'agir le plus rapidement possible avant que la viande ne commence à chauffer.

« Une fois qu'on a tué l'animal, il faut se dépêcher de l'éviscérer, parce que ce qu'on ne veut pas c'est que la viande chauffer, l'aérer le plus possible, si on est capable de le couper en quartier, déjà le faire, on garde la peau, et on évite de mettre la carcasse directement par terre ou dans la boite du pickup qui est noire donc il fait extrêmement chaud là-dedans. Idéalement on se fait une espèce de lit de branches ou une vieille palette, si on a la chance d'avoir accès à de la glace, on met de la glace », dit-elle.

La Boucherie des Praz a recruté du personnel en prévision de la saison de la chasse et l'arrivée de quantités importantes de viande de gibier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine