Retour

Des enfants apprennent à faire du pain à l'ancienne dans une garderie de Val-d'Or

Des enfants de Val-d'Or apprennent a faire du pain avec un pétrin comme à l'époque de leurs arrière-grands-parents. Les profits de la vente de leurs pains sont remis à un organisme de Val-d'Or. Le pain est fabriqué à la garderie avec l'aide de leur éducatrice. Sandra Ataman est allée les rencontrer.

Avec les informations de Sandra AtamanTwitterCourriel

« On utilise 80 tasses de farine par semaine. C'est énorme », s'exclame Geneviève Gauthier, qui a une garderie à la maison. Après avoir fait l'acquisition d'un pétrin antique, elle a commencé à faire du pain avec les enfants.

Du haut de ses 3 ans, Jade Hébert fait du pain comme autrefois. « On met de la farine, de la levure, de l'eau », explique-t-elle. Léonie Germain-Lacroix prend ensuite la relève et tourne le pétrin. « On tourne pour faire gonfler le pain », décrit-elle. « Ensuite, c'est ça, on met 4 tasses on tourne 50 coups, on ajoute 4 tasses on tourne 50 coups », continue la gardienne.

Les enfants font 34 pains par semaine qui sont vendus dans la communauté. L'argent est remis à des organismes de Val-d'Or. « C'est sûr qu'il y a le fait d'en faire des bons petits citoyens du monde, et ils veulent le faire, c'est rendu une seconde nature chez eux de se [demander ce qu'ils pourraient] bien faire pour aider les autres. Mais à travers tout ça on peut aussi apprendre les étapes pour la fabrication du pain, ensuite ça leur permet d'apprendre à compter », souligne Geneviève Gauthier.

Le mois passé, ils ont remis 650 $ à la Société protectrice des animaux. Le mois prochain, ils comptent donner la même somme aux familles démunies par l'achat de couches et de lait.

Plus d'articles