Retour

Des jeunes du Témiscamingue sortent dans les rues pour dénoncer la pollution

Au Témiscamingue, des dizaines d'élèves de l'école primaire Marie-Immaculée ont marché dans les rues de Latulipe-et-Gaboury pour dénoncer la pollution planétaire.

Un texte de Tanya Neveu

Il s'agit d'une activité que les jeunes ont pensée et préparée dans le cadre de leur cours de science.

Affiches en main, ils ont sillonné la rue Principale du village tout en ramassant des déchets.

« Dans le programme de science 4e année, il y a un module sur l'écologie. On voit l'impact de la pollution sur la biodiversité, les changements climatiques et l'empreinte écologique. Les élèves sont vraiment amenés à avoir une réflexion par rapport à ça. C'est vraiment d'eux que ça vient, l'initiative de faire une manifestation pour sensibiliser la population », explique l'enseignante, Mathilde Mantha.

Une école entière mobilisée

Même si l'activité était initiée par le groupe de 4e année, l'ensemble de l'école y a participé, représentant plus de 80 élèves dans les rues de Latulipe.

Livia Trahan affirme qu'il est important de manifester pour faire changer les comportements de certains pollueurs.

« On a remarqué qu'il y avait beaucoup de pollution sur la planète. On manifeste pour que ça arrête et que les gens comprennent que c'est mal », lance-t-elle.

Plus d'articles