Retour

Des pères plus présents, mais les préjugés persistent

La 5ième Semaine québécoise de la paternité débute ce lundi partout dans la province. En Abitibi-Témiscamingue, plusieurs activités se déroulent cette semaine pour souligner cet événement.

Selon le coordonnateur de la Table Santé bien-être des hommes en Abitibi-Témiscamingue, Tommy Cousineau, les pères sont de plus en plus présents dans la vie de leurs enfants.

Tommy Cousineau croit cette semaine thématique permet de voir davantage l’importance du rôle du père au quotidien, mais aussi de prendre compte de la place que ce dernier prend au sein d’une dynamique familiale.« Ils s’impliquent de plus en plus au niveau familial, et ce, en bas âge. Ils s’occupent des tâches quotidiennes et de prendre soin de la famille », souligne-t-il.

Rôle du père et marché du travail : encore des lacunesLes préjugés demeurent bien présents dans certaines entreprises sur le rôle des pères, selon Tommy Cousineau.

« Dans les milieux dits plus traditionnellement masculins, souvent, on voit que c’est plus difficile pour le père d’avoir des congés familiaux parce qu’on entend encore que ce sont des « affaires de mamans », de prendre congé parce que l’enfant est malade. On a donc encore du travail à faire à ce niveau », soutient-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine