Retour

Des postes saisonniers à pourvoir au Parc national d'Opémican

Plus d'une demi-douzaine d'emplois saisonniers seront à pourvoir cet été en vue de la création du Parc national d'Opémican au Témiscamingue. Les travaux vont bon train et la main-d'oeuvre sera importante pour faire avancer le chantier cet été, notamment au niveau des sentiers.

Quatre postes de préposés au territoire et un poste de chef d'équipe seront affichés dans les prochaines semaines.Dany Gareau, le directeur du parc national d'Opémican, explique que le processus va bon train et que l’échéancier pour la mise en place du Parc est d’ailleurs en mode accéléré.

« On a travaillé très fort avec les professionnels de la SEPAQ et les professionnels embauchés à l'externe comme des ingénieurs, des architectes et aménagistes paysagers, notamment pour la partie plans et devis. Dès que les conditions vont le permettre sur terrain, on démarre en force la partie d’aménagement sur le territoire », soutient-il.L'ouverture partielle du secteur de la rivière Kipawa est prévue à l'été 2018 tandis que l'ouverte officielle du site Opémican devrait se faire à l'été 2019.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine