Retour

Des projets à soumettre pour une meilleure connexion Internet en Abitibi-Témiscamingue

L'organisme de Gestion de l'inforoute régionale de l'Abitibi-Témiscamingue (le GIRAT) invite les télécommunicateurs de la région à soumettre des projets auprès des deux paliers de gouvernement pour améliorer le service Internet dans la région.

Deux programmes de branchement internet pour les secteurs ruraux ont été annoncés, cette semaine, par les gouvernements fédéral et provincial. Ils visent à offrir un service rapide et fiable pour ceux qui ne sont pas encore desservis par un service Internet haute vitesse.

Selon le président du GIRAT, Louis Dallaire, les télécommunicateurs n'ont plus de raisons de ne pas desservir l'ensemble de la région.

« La difficulté qu'on a dans la région, c'est qu'on n'a pas de populations critiques pour les télécommunicateurs. Ça prend un certain nombre de branchements pour que ce soit rentable pour eux, pour faire du développement. Maintenant, les deux paliers de gouvernement on dit « nous, on est là, on va vous donner les sous », donc, il n'y a plus de raisons du tout que les télécommunicateurs nous disent en 2017 que ce n'est pas possible d'aller les brancher », considère-t-il.

Le rôle des consommateurs

Le GIRAT demande donc aux populations concernées de faire pression sur leurs fournisseurs pour qu'ils déposent des demandes avant le 13 mars prochain.

Pour sa part, l'organisme va attendre la prochaine phase de ces programmes, qui vise le développement des infrastructures cellulaires. Il souhaite déposer à nouveau son projet qui vise à déployer 34 tours de transmission et 6 antennes cellulaires, afin d'offrir l'accès à Internet sans fil et le cellulaire dans la région.

« Par exemple, dans le parc de La Vérendrye, tout le monde passe par là, il manque quatre tours pour qu'on ait enfin Internet et le cellulaire en direct tout le long de cette traversée-là. Il y a plein de points comme ça dans l'ensemble de la région », fait remarquer Louis Dallaire.

Le président du GIRAT mentionne que les entreprises, le secteur touristique et toute la population qui a à se déplacer nécessitent d'un meilleur accès à Internet et à un service cellulaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine