Retour

Des records de froid battus en Abitibi-Témiscamingue, un avertissement de froid extrême toujours en vigueur

Le vortex polaire qui sévit présentement au Canada et dans le nord des États-Unis en fait grelotter plus d'un. Des records de froid ont été battus hier en Abitibi-Témiscamingue. Environnement Canada compte toujours un avertissement de froid extrême vigueur pour la région en ce vendredi.

« On a battu des records à Rouyn où hier il a fait -29,4 [degrés Celsius]. L'ancien record c'était -28,3, pour un 15 décembre toujours. C'était en 1970. Val-d'Or aussi, hier, -34,4... l'ancien record était de -32,2 et c'était en 1964 », indique la météorologue d'Environnement Canada, Marie-Ève Giguère.

« C'est normal que ça arrive à ce temps-ci de l'année, ajoute-t-elle. On a battu des records quotidiens pour un 15 décembre, mais en décembre, c'est normal qu'on ait des jours où il peut faire aussi froid. »En guise d'exemple, Mme Giguère cite une température de -47,8 enregistrée en 1933, un 29 décembre.

En ce vendredi 16 décembre, Environnement Canada maintient son avertissement de froid extrême. « On a des températures très froides, on a un vent avec ça. Le facteur éolien nous amène à un ressenti de près de -40, même moins que ça par endroit, -40 à -45 », précise la météorologue.

Cependant, le froid n'est pas là pour durer. « La bonne nouvelle, c'est que ça ne dure pas longtemps. On va avoir un petit redoux en fin de semaine. Pendant que le sud du Québec va être en pluie verglaçante et en pluie, l'Abitibi-Témiscamingue on va recevoir plutôt de la neige et la température va se rapprocher plus des normales de saison », prévoit-elle.

Le mercure devrait remonter vers -10 degrés samedi, avant de redescendre dimanche. « Ensuite on retourne vers les normales de saison », affirme Marie-Ève Giguère.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine