Retour

Des touristes dénoncent la promotion du Domaine Témikami

Les décombres de l'incendie qui a ravagé l'auberge du domaine Témikami de Ville-Marie sont toujours présents sur le site de villégiature.

Un reportage de Tanya Neveu

Cette situation fâche certains touristes qui ont réservé en ligne et qui ignoraient que le feu avait complètement rasé le bâtiment principal.Le site web de l'entreprise n'a pas été mis à jour depuis.Une touriste qui a voulu garder l'anonymat, par peur de représailles, est très déçue de son passage au Domaine Témikami.Cette dernière avait réservé son séjour en ligne quelques mois auparavant.

Détails non mentionnésLe restaurant du Domaine Temikami a été la proie des flammes le 19 décembre dernier.Les décombres de l'incendie sont toujours sur place et les services sont quant à eux moins nombreux.

« On se fie au site Internet, on a beaucoup de services et là on arrive sur place, on fait de la route et on se ramasse avec rien, aucune commodités, c'est ce que je trouve déplorable », ajoute cette touriste.Sur le compte Facebook du Domaine Témikami, on peut aussi lire quelques commentaires négatifs concernant l'aménagement et les prix.

Peu de plaintesLe propriétaire Yves LeGoff affirme pour sa part que sa clientèle est satisfaite et qu'il reçoit très peu de plaintes.Pour M. LeGoff , il n'y aucune fausse publicité. Selon lui, en raison de la couverture médiatique, les gens sont au courant qu'un incendie qui a ravagé son établissement.Yves LeGoff dit attendre la réponse de son assureur avant de nettoyer les décombres de l'incendie et de reconstruire.Selon un sondage effectué par la Chaire de tourisme Transat de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM en décembre 2014, 47% des Québécois consultent le site web d'un fournisseur avant d'effectuer une réservation.

Plus d'articles

Commentaires