Retour

Des travailleurs de la mine La Ronde pris dans la cage pendant deux heures en raison d'une panne d'électricité

La panne de courant qui est survenue ce matin dans le secteur de Rouyn-Noranda a causé un arrêt soudain de la cage à la mine La Ronde, où 22 travailleurs prenaient place lorsque l'arrêt produit vers 7 h 40.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

Le courant a été rétabli vers 9 h 05, permettant les vérifications nécessaires pour amorcer la remontée du personnel. La cage et les travailleurs ont été remontés à la surface vers 9 h 40. Cinq travailleurs ont été transportés au centre hospitalier pour soigner des blessures aux jambes et aux chevilles.

Le directeur général à la mine La Ronde, Daniel Paré, explique qu'il est normal que les freins d'urgence aient été activés. Cependant, pour une raison encore inconnue, le mécanisme s'est appliqué plus brusquement lors de la panne de matin.

« Des pannes de courant, ça arrive souvent quand la cage n'est pas en mouvement, explique-t-il. C'est déjà arrivé aussi quand la cage était en mouvement. Donc, à ce moment-là, les freins d'urgence s'appliquent de façon graduelle. »

Tous les travailleurs qui se trouvaient sous terre au moment de la panne ont, quant à eux, été rassemblés dans les refuges et sortiront au courant de l'après-midi. La mine fait également le suivi de l'incident auprès de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Plus d'articles

Commentaires