Retour

Desjardins ferme six centres de service au Témiscamingue

La Caisse Desjardins du Témiscamingue fermera six centres de services au Témiscamingue. Les comptoirs d'Angliers, Béarn, Belleterre, Fabre, Nédélec et Saint-Eugène-de-Guigues vont migrer vers d'autres centres. Ces changements auront lieu le 9 décembre prochain.

La directrice générale de la Caisse Desjardins du Témiscamingue, Chantale Parent, explique que « les centres qui sont identifiés ont tous des points communs, entre autres, un achalandage similaire très faible. On dénote entre 20 et 38 personnes par centre qui sont des membres exclusifs à ces centres. Tous les autres membres qui se situent entre 226 et 600 membres se déplacent déjà vers d'autres centres de services qui sont disponibles chez nous. Je vous rappelle que nous avons 14 centres de services répartis à travers le territoire. »

Après la perte du service, les citoyens de Nédélec devront désormais se déplacer à Notre-Dame-du-Nord, à 15 km du village, pour atteindre la caisse la plus proche. Le maire de Nédélec, Denis Paquet, dit qu'il aurait aimé garder ce point de service pour les citoyens. « Il n'y a pas un seul maire sur terre qui voudrait voir une institution bancaire disparaitre de son village. Là, ce sont des décisions d'affaires, des décisions de caisses ou de banques [...] on ne peut pas faire grand-chose parce que les officiels de la caisse disent qu'on ne pourrait pas rentabiliser un guichet » se désole-t-il.

De son côté, Mario Drouin, maire de Saint-Édouard-de-Fabre, craint de perdre d'autres services après le départ de la Caisse Desjardins de sa municipalité. « Quand on perd un service comme ça, il n'y a pas que ce service-là qu'on perd. Ce sont tous les services qui sont reliés à ça. Tout s'en va tout le temps vers le centre. À un moment donné, on n'a pas le choix quand il n'y a plus personne qui va dans le service où il n'y a presque pas personne », dit-il, tout en soulignant que la situation est particulièrement fâcheuse pour les personnes âgées qui ne peuvent conduire pour se rendre au guichet le plus proche, à Ville-Marie.

En septembre 2015, Desjardins avait fermé deux centres de services, à Moffet et Guérin.

Plus d'articles