Retour

Drogue : la communauté de Kitcisakik se mobilise au nom de ses jeunes

Kitcisakik se mobilise pour protéger ses enfants de la consommation de drogues. Des mesures particulières ont été prises quelques jours après que des enfants de la communauté aient consommé des stupéfiants.

Un reportage d’Émélie Rivard-BoudreauLes six enfants qui avaient été hospitalisés sont maintenant de retour à leur domicile.Que ce soit au dépanneur de la communauté, au bureau du conseil, ou au centre de santé, l'intoxication des neuf enfants choque les membres de Kitcisakik.À l'école primaire Mikizicec, la directrice, Sharon Wylde, affirme qu'une telle situation est exceptionnelle.

Dès jeudi, quelques-uns des enfants impliqués dans les événements étaient de retour à l'école, raconte la directrice.« On a mis des mesures en place où est-ce qu'il y avait un peu plus de gens dans la cour d'école, s'il y avait des besoins particuliers, mais je peux vous dire que ça s'est passé dans le calme », souligne-t-elle.Présence policièreSharon Wylde affirme aussi avoir eu reçu la visite de deux policiers de la Sûreté du Québec.« Je leur ai demandé d'être plus présents après les heures d'école », soutient Mme Wylde.Le chef de Kitcisakik, Régis Penosway, a été soulagé d'apprendre que la drogue consommée par les enfants n'était pas du fentanyl.Néanmoins, une campagne de sensibilisation se met en branle dans la communauté.

Régis Pénosway indique également que des signalements ont été faits à la Direction de la protection de la jeunesse.Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) affirme avoir offert son support à la communauté, mais refuse de divulguer toute information sur des signalements potentiels.La Sûreté du Québec poursuit son enquête.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine