La rue Gatineau à Rouyn-Noranda sera le théâtre d'essai d'une nouvelle technologie développée par l'Université Laval et l'entreprise Cascades. L'inclusion de verre recyclé pourrait permettre de mieux isoler les routes contre le gel et ainsi leur assurer une meilleure longévité.

Le directeur de la division des Travaux publics et services techniques de Rouyn-Noranda, Noël Lanouette, croit que le territoire de Rouyn-Noranda est le laboratoire idéal pour ce genre de projet.

« Nous, on a un projet de faire un test, une planche d'essai sur la rue Gatineau [à partir de] l'été 2017. On leur a soumis ce projet-là où on retrouve les sols favorables à l'utilisation de ce matériel-là. Après cela, on va voir comment cela va fonctionner. »Technologie prometteuseDans le cadre du projet pilote, l’isolant routier traditionnel sera remplacé par du « verre cellulaire ». Il s’agit de verre recyclé dans lequel de l’air a été injecté. Le verre cellulaire aurait l’apparence d’une pierre ponce.Selon le directeur du service technique de la Ville de Rouyn-Noranda, Pierre Moses, les avantages de cette nouvelle technologie pourraient être nombreux.

En termes de produit fini, il n'y a aucun problème pour l'environnement, et en plus, on peut enlever des matières [avec lesquelles] on ne sait pas quoi faire. [On peut] prolonger la vie de nos infrastructures, diminuer les coûts.

Pierre Moses

Il ajoute qu'un suivi rigoureux est fait afin d'être en mesure de déterminer les coûts comparatifs et les avantages. « Peut-être que c'est plus performant qu'on pensait en termes d'isolation. C'est des éléments qu'on va regarder avec l'Université Laval », explique-t-il.

La ville a été sélectionnée pour réaliser le projet pilote à cause des grands froids qui frappent fréquemment la région en période hivernale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine