Retour

Dur retour à la maison sur les routes de l'Abitibi-Témiscamingue

Dur retour à la maison en Abitibi-Témiscamingue, alors que la tempête de neige complique les déplacements dans plusieurs secteurs de la région.

D'abord, une collision entre plusieurs véhicules a entravé la circulation sur la route 117 à la hauteur de Cadillac. Vers 17 h, la circulation était rétablie dans le secteur.

Deuxième accident sur la 117

Un autre accident, plus grave cette fois, aurait eu lieu sur la route 117, dans la réserve faunique La Vérendrye, au kilomètre 404. Une collision entre un poids lourd et une camionnette a incarcéré le conducteur de la camionnette dans son habitacle. Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour l'en extirper.

Il a été transporté au centre hospitalier le plus près, où l'on craindrait pour sa vie. Les conditions météo difficiles pourraient être l'un des facteurs de l'accident, selon le sergent Louis-Philippe Bibeau, de la Sûreté du Québec.

« On pourrait dire que les conditions météorologiques sont un des facteurs contributifs à cette collision-là. Reste à savoir, à la suite de l'enquête, ce qui va être déterminé par nos policiers : une manoeuvre ou une distraction. Ce sont toutes des choses qui devront être éclaircies par nos policiers », explique-t-il.

Au Témiscamingue, on rapporte également un carambolage sur la route 101, dans le secteur du Montreuil. « Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec ont été appelés à se rendre sur la route 101, au kilomètre 156, à Nédélec, où il se serait produit une collision entre plusieurs véhicules. On parle de quatre véhicules impliqués. Il y aurait des blessés, mais, somme toute, mineurs », indique Hélène Nepton.

Établissements fermés

Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, plusieurs événements ont été rapportés.

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue a annoncé qu'il fermait ses trois campus dès 15 h 30. Les activités sportives et les services de bibliothèque sont donc annulés pour la soirée.

Pour sa part, la Commission scolaire de Rouyn-Noranda a indiqué aux parents que l'autobus 13, de l'école de Granada, accusait un retard, puisqu'il était resté coincé dans le rang Lavigne.

Les élèves du secondaire qui prennent l'autobus 13 seront transportés une fois la situation rétablie, mais arriveront à la maison plus tard qu'à l'heure habituelle.

À la Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois, on indiquait aussi que le transport serait retardé en raison des conditions routières.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité