Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue limite les visites au premier étage du CHSLD de Val-d'Or en raison d'une éclosion de grippe.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Plusieurs résidents ont contracté le virus.

Afin de protéger l'ensemble des résidents, seules les visites humanitaires, c'est-à-dire pour les résidents qui reçoivent des soins de fin de vie, sont autorisées au premier étage.

Les visiteurs devront respecter des consignes de précaution strictes, notamment en ce qui a trait à l'hygiène des mains.

Rappelons que toute personne qui présente des symptômes d'allure grippale ne devrait en aucun cas visiter une personne hébergée en CHSLD.

Plus d'articles