Retour

Écrasement d'avion à Amos : identité de la victime dévoilée

Un avion ultraléger s'est écrasé à Amos, en Abitibi, vers 11 h mardi matin. Un homme de 62 ans, Robert Guay, originaire de Laval, a perdu la vie dans l'accident dont les causes sont encore à éclaircir.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

L'accident est survenu non loin de l'aéroport Magny, à Amos. L'avion accidenté est de type Quad City Challenger II.

« C'est vers 11 h que les policiers de la MRC d'Abitibi ont été appelés pour un écrasement d'ultraléger à l'aéroport d'Amos. On parle d'un ultraléger qui était en décollage et il aurait décroché à une altitude - c'est très vague et très sommaire - d'environ 300 pieds, pour s'écraser un peu plus loin que le bout de la piste », relate le sergent Christian Leclerc, de la SQ.

Il y avait un seul passager à bord de l'avion. Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour extirper l'homme de l'appareil.

Le capitaine au service des incendies de la Ville d'Amos, Réjean Doyon, explique que le déploiement de son service a nécessité 19 pompiers. « Il y a cinq camions qui se sont dirigés à l'aéroport municipal d'Amos. Il n'y avait aucune flamme à notre arrivée. Il y avait eu un déversement d'essence [...] On a fait le débranchement du circuit électrique, mais il n'y avait aucune flamme », dit-il.

Un témoin joint par Radio-Canada, qui a demandé à garder l'anonymat, affirme avoir vu l'avion décoller de la piste d'orientation 1-4 avant de s'écraser environ 100 mètres plus loin.

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) a annoncé en milieu d'après-midi qu'une équipe d'enquêteurs allait être envoyée sur les lieux de l'accident au cours des heures à suivre. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l'aéroport d'ici à ce que l'enquête puisse être menée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine