Retour

Édith Cloutier à New York pour le Forum permanent des Peuples autochtones de l'ONU 

La directrice générale du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, Édith Cloutier a participé à la 15e session du Forum permanent des Peuples autochtones de l'ONU à New York.

Cette instance permanente de consultation mise en place en juillet 2000 invite tout groupe ou organisation autochtone et est invitée à y prendre la parole.

Édith Cloutier observe que plusieurs des problématiques rencontrées dans les communautés au pays rejoignent les préoccupations des autres peuples autochtones ailleurs dans le monde.

« Il y a eu des approches ou des politiques d'assimilation similaires [au Canada] notamment en Australie, on peut justement voir de quelle façon cette colonisation-là a mis à l'écart les premiers peuples, dans le développement des pays, mais aussi dans le développement des territoires. Alors cette instance-là permet justement d'aborder les enjeux et de rétablir cette justice-là », a-t-elle expliqué. 

La Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones

Par ailleurs, la ministre des Affaires autochtones, Carolyn Bennett, annonce que le Canada va adhérer à la Déclaration de l'ONU sur les droits des peuples autochtones.

Au même moment, sa collègue à la Justice, Jody Wilson-Raybould, s'adressait à l'ONU pour demander de faire face au lourd héritage colonial dans le monde.

La déclaration de l'ONU n'est pas juridiquement contraignante, mais elle énumère les droits des peuples autochtones dans le monde en matière de culture, de langues, d'éducation et de santé.

Le Canada était l'un des quatre pays, avec l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis, à voter contre la Déclaration onusienne lors de son adoption en 2007.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine