Retour

Élections à Amos : Sébastien D'Astous mise sur l'économie et Robert Audette sur le vote de contestation

La campagne électorale tire à sa fin et les candidats à la mairie d'Amos poursuivent leurs efforts pour gagner l'appui des électeurs.

Un texte de Thomas Deshaies

Le maire sortant, Sébastien D'Astous, a décidé d'aborder les enjeux économiques en fin de campagne. « Je voulais parler un peu d'économie. J'ai plusieurs projets, entre autres, de développer le parc industriel et pour cela, ça passe par un centre de transbordement intermodal pour avoir une plus grande facilité d'expédier et de recevoir de la marchandise via la voie ferrée », a-t-il souligné.

M. D'Astous aimerait également développer un « centre de développement entrepreneurial » et améliorer les infrastructures de l'Agora naturel. Il se présente comme un candidat intègre, à l'écoute et dévoué.

Rigueur budgétaire

Robert Audette s'est dit très déçu du précédent mandat de Sébastien D'Astous. Il a expliqué qu'un vote pour sa candidature, c'est un vote de contestation envers le précédent conseil.

M. Audette souhaite davantage de rigueur budgétaire. « Quand tu vas voter, regarde ce que tu as dans tes poches puis regarde ce qu'il va te rester après. On se fait voler au fédéral, au provincial. À un moment donné, faudrait que ça arrête de piger dans tes poches, ou en tout cas, dans les miennes », s'est-il exclamé.

Quelques engagements de M. Audette : défendre les services de santé à Amos, prioriser la concertation pour le développement de la 1ère Avenue et s'assurer que la Ville travaille avec des entrepreneurs locaux.

Réfection de la 1ère Avenue

Les deux candidats ont identifié la rénovation de la 1ère Avenue comme étant une source de préoccupations chez les commerçants. « Cela inquiète un peu les commerçants, mais je suis capable de bien leur répondre et j'ai calmé certaines angoisses, a fait savoir M. D'Astous. Les gens souhaitent ce projet, mais ils souhaitent que ce soit fait dans les règles de l'art et qu'au final, tout le monde puisse en profiter et que notre centre-ville soit plus dynamique et attrayant », a-t-il souligné.

Il faut effectuer les travaux de manière concertée, clame quant à lui M. Audette. « J'ai peur que ce soit fait d'une façon non concertée où plusieurs marchands risquent de ne pas « passer au travers », a-t-il déclaré.

Plus d'articles

Commentaires