Retour

Élections fédérales : les attentes de l'Abitibi-Témiscamingue

Alors que s'enclenche la campagne électorale fédérale, les enjeux pour l'Abitibi-Témiscamingue sont nombreux. Parmi les attentes de la population figurent la gestion des ressources naturelles, le développement agricole et des questions sociales.

Avec les informations de Godefroy Macaire-Chabi

Au cours des dernières années, l'avenir de l'industrie forestière a beaucoup préoccupé l'ensemble de la région. Des actions comme la reprise de l'ancienne usine Temlam, à Amos, ont redonné espoir au secteur, mais il faut continuer et insister sur le développement des ressources naturelles, selon le président de la Chambre de commerce de Val-d'Or. « Travailler dans ce sens, pour continuer de faire du développement en Abitibi-Témiscamingue, tant au niveau de la forêt que des mines », souligne Marcel Jolicoeur. 

Le président régional de l'Union des producteurs agricoles, Sylvain Vachon, constate d'ailleurs que la foresterie représente un revenu d'appoint pour les agriculteurs. Il souhaite alors plus d'investissements dans les programmes de reboisement. « On a vu que les investissements dans la forêt privée sont moins importants, il y a une régression de cette activité-là », fait-il remarquer. 

Mais Sylvain Vachon insiste, la priorité des agriculteurs, en cette campagne, réside dans la gestion de l'offre agricole, qui permet au consommateur d'acheter à des prix acceptables. Ceci n'empêche pas la revendication d'autres demandes. « C'est de réinvestir en agriculture. Le fédéral a désinvesti au soutien à l'agriculteur. Il n'y a plus de soutien important du fédéral », affirme-t-il. 

Itinérance et logement social

Dans le monde municipal, le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, se préoccupe des infrastructures, de l'itinérance et du logement social. Puis, il insiste sur l'avenir des centres d'amitié autochtone. « Ça concerne spécifiquement le fédéral, et de ce côté-là aussi, on a hâte de voir les couleurs de chaque formation là-dessus », indique-t-il. 

Pierre Corbeil rajoute l'importance de soutenir l'éducation postsecondaire et la recherche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine