Retour

Enquête en cours à la suite du confinement à l'école secondaire Le Carrefour de Val-d'Or

L'enquête est en cours après les événements d'hier à l'école secondaire Le Carrefour de Val-d'Or, alors que les élèves et enseignants ont été confinés à l'intérieur pendant près de trois heures.

Avec les informations de Karine Mateu

Les policiers de la Vallée-de-l'Or rencontrent, en ce moment, des témoins et colligent des informations.

Les mesures de confinement visaient à protéger les élèves et le personnel d'une éventuelle menace.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean-Raphaël Drolet, a fait le point sur les ondes de ICI Abitibi-Témisacamingue ce matin.

« D'abord, il n'y a aucune arme impliquée dans l'événement, ce qui enlève un facteur de dangerosité dit-il. Si on fait un historique : ce sont des paroles qui ont été dites et qui ont été entendues par une tierce personne. Cette tierce personne en a parlé à ses proches. Les proches en les entendant ont décidé d'alerter les policiers. L'intervention d'hier découle des paroles qui ont été rapportées à la police. »

Une arrestation a été faite dans ce dossier.

Malgré l'inquiétude que ces mesures de sécurité ont pu créer, Jean-Raphaël Drolet assure que le personnel scolaire est préparé à ce type d'événements.

Communication efficace

La directrice générale de la Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois, Johanne Fournier, assure que la communication avec les parents a été adéquate pendant le confinement.

Elle était aussi l'invitée de l'émission Des matins en or.

On a maintenant des plateformes pour communiquer directement avec les parents, les textos, par courriel, sur Facebook. Donc ça s'est fait rapidement. Ce matin on reçoit beaucoup de commentaires d'appréciations des parents pour la rapidité avec laquelle on a pu les informer de ce qui se passait.

Johanne Fournier ajoute que la Commission scolaire a mis en place des services psychosociaux pour les élèves qui en manifestent le besoin.

« Il y a des élèves qui ont eu à demander de l'aide ajoute-t-elle. Ce matin depuis 8h00 une équipe de professionnels est sur place pour accueillir les élèves qui auraient besoin d'en reparler, afin d'éliminer le stress et le traumatisme que ça pu causer chez certains d'entre eux. »

Les cours ont repris normalement ce matin.

Plus d'articles