Retour

Entente historique entre la Première Nation Abitibiwinni et le gouvernement du Québec

Une entente sur la consultation et l'accommodement a été signée, mercredi, par le gouvernement du Québec et la Première Nation Abitibiwinni. Cette entente est qualifiée d '« inédite »' par le gouvernement dans l'histoire des relations avec cette communauté. Elle a pour objectif de préciser les processus de consultation applicables aux activités minières et de déterminer un territoire d'application.

Exprimer les préoccupationsL'entente vise aussi à faciliter l'expression des préoccupations de la Première Nation Abitibiwinni en matière d'exploitation minière, d'améliorer les rapports entre la communauté et le gouvernement du Québec et de faciliter ses relations avec les promoteurs. Elle prévoit également la création d'un secrétariat aux ressources naturelles, dont le financement sera assuré par le Fonds d'initiatives autochtones.

Le conseiller responsable du territoire et des Ressources naturelles de la Première Nation Abitibiwinni, Alain Hervieux, explique que cette entente « va permettre à un peu tout le monde, surtout l'industrie, d'avoir l'heure juste en ce qui concerne la manière d'approcher la Première Nation, d'impliquer la Première Nation dans le processus. C'est de structurer le tout en fin de compte. Aussitôt qu'il va y avoir des demandes de permis sur le territoire, il y a une alerte qui va se rendre chez nous. Ça va se rendre aussi au niveau de la compagnie d'exploration qui va l'avertir d'aller voir la Première Nation. »

Il ajoute que l'entente permettra aussi à la communauté de mieux se structurer pour établir le dialogue avec les minières et avec le gouvernement puisque chaque année, le territoire visé par l'entente fait l'objet d'une trentaine de demandes de permis d'exploration.

L'entente prévoit également la création d'un secrétariat aux ressources naturelles, dont le financement sera assuré par le Fonds d'initiatives autochtones.

Ce fonds est doté d'une somme de 200 000 dollars allouée pour la mise en place du secrétariat et le financement de sa première année de fonctionnement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine