Retour

Érablières : 4500 nouvelles entailles remises à deux entreprises du Témiscamingue

La Fédération des producteurs acéricoles du Québec vient d'octroyer plus de 4500 nouvelles entailles à deux entreprises du Témiscamingue. Au Québec, 2100 entreprises ont reçu plus de 3,5 millions d'entailles, distribuées dans le cadre de projets d'agrandissement.

Avec les informations de Boualem Hadjouti

L'érablière Sirop Nordik, du Témiscamingue, a fait une demande pour près de 8000 entailles. Elle n'en a reçu que 2330. Le propriétaire, Nicolas Baril-Gagnon, est tout de même satisfait du résultat. « C'est sûr que c'est moins que 30 % de ce qu'on avait demandé, mais c'est quand même un volume intéressant [...] Avec 2300 entailles, on peut s'attendre à produire environ 20 barils de sirop supplémentaire par saison. C'est considérable, on va faire l'installation probablement, si ce n'est pas cet hiver, c'est l'hiver 2017 », dit-il.

Du côté de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, Yan Gaudet, membre du conseil d'administration de la section Abitibi-Témiscamingue-Outaouais-Laurentides, est également positif par rapport aux résultats de l'octroi d'entailles, mais il croit que le potentiel de production de sirop d'érable au Témiscamingue est sous-utilisé.

« Pour la première phase de cette augmentation-là de quotas, donnés par la fédération, je dirais que c'est quand même bien. Par contre, les deux producteurs demandaient quand même beaucoup plus d'entailles que ça, souligne-t-il. J'ai hâte de voir dans les prochaines années, parce que je pense bien qu'il va y avoir d'autres quotas d'octroyés dans les prochaines années. Pour la région, est-ce que c'est assez? Non, parce qu'on a quand même un bon potentiel qui n'est pas utilisé. »

M. Gaudet rappelle aussi qu'un projet pour déterminer le potentiel acéricole au Témiscamingue est en cours de réalisation avec la MRC du Témiscamingue.

Plus d'articles