Avoir la fibre entrepreneuriale à 13 ans, c'est le cas d'un adolescent de Ville-Marie qui vend des vers de terre comme emploi d'été. Alexandre Bergeron a créé son entreprise Lebon Vers, où il ramasse les vers de terre, les met en paquet et les livre à bicyclette.

Un reportage de Tanya Neveu

Rencontré chez lui, Alexandre Bergeron s’affaire à sa prochaine livraison, des pots remplis de vers de terre qu'il a lui-même ramassés dans la nuit.« On se lève environ à 11 h 30 le soir, on part avec nos chaudières dans les jardins, dit-il. Après ça on en ramasse et on essaie d'évaluer la quantité qu'on a ramassée », explique-t-il.La fibre entrepreneurialeCette fibre entrepreneuriale, il la possède depuis son tout jeune âge, confirme sa mère, Iris Mercier.

Livraison à bicycletteAlexandre assure la livraison à bicyclette dans le secteur de Ville-Marie. Il a même quelques points de vente.

Depuis le début de la saison de la pêche, l'entrepreneur a vendu 3000 vers de terre.« On se fait une petite comptabilité pour s'assurer qu'on a vendu tant de vers et que tout l'argent est rentré », dit le jeune homme.Alexandre compte économiser les profits de ses ventes pour faire l'achat d'un téléphone portable ou pour ses études.Il aspire à une carrière d'entrepreneur, mais le secteur d'activités reste encore à déterminer.

Plus d'articles

Commentaires