Retour

Faire trembler la terre pour découvrir le secret du riche sous-sol d'Abitibi

Des chercheurs font trembler la terre en Abitibi depuis quelques semaines. À l'aide de camions vibreurs et de microphones, ils peuvent étudier la croûte terrestre jusqu'à 40 kilomètres, sous la surface. Actuellement, ils tentent de comprendre pourquoi le sous-sol de l'Abitibi renferme tant de gîtes minéralisés comparativement à d'autres régions.

Avec les informations de Jocelyn Corbeil

Les chercheurs de l'Université Laurentienne à Sudbury travaillent en partenariat avec des collègues de plusieurs universités comme Ottawa, Toronto, Chicoutimi, Laval et aussi d'une institution de recherche de Washington.Aujourd'hui, ils ont travaillé dans le secteur de Duparquet, en Abitibi-Ouest.

Phillips Thurston, professeur à l'Université Laurentienne de Sudbury, explique que l'opération peut se comparer à « l'examen ultrasonique des femmes enceintes, c'est-à-dire qu'on passe les vibrations par la terre et on peut imager la terre avec ces vibrations. On peut faire une cartographie des roches géologiques, des failles géologiques, des choses comme ça. Nous pouvons examiner la croute à une profondeur de 40 km. »

Cette façon de faire, utilisée dans l'industrie pétrolière, pourrait éventuellement servir à l'industrie minière. « Probablement que dans 20 ans des compagnies minières vont employer cette technique. En ce moment, c'est seulement des recherches », précise le professeur Thurston.

Le budget total de ces travaux de recherche est évalué à 104 millions de dollars payés principalement par le gouvernement fédéral et le gouvernement de l'Ontario.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine