Retour

Fermeture de Tembec à Senneterre : le ministre Laurent Lessard interpellé

Les travailleurs de Tembec à Senneterre interpellent le gouvernement Couillard. Ils affirment que le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, le ministre des Forêts Laurent Lessard et le premier ministre Philippe Couillard n'en font pas assez pour soutenir l'industrie. Les 148 employés ont appris hier que l'usine sera fermée pour une durée indéterminée à partir du 8 février prochain.

Avec les informations de Claude Bouchard

C'est l'incertitude pour les travailleurs de Tembec à Senneterre. Ils affirment qu'en plus des conditions défavorables du marché, l'usine a besoin de 100-mille cubes de bois supplémentaire. « Notre approvisionnement est bon jusqu'en mars 2017 avec le bois que la compagnie a acheté. Après c'est zéro, on ne sait pas où on s'en va. C'est la faillite ? Ils vont nous envoyer sur le bien-être eux-autres, si ça continue, Couillard, Lessard et Bourgeois qui ne font jamais rien pour nous », dénonce-t-il.

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, est sensible à la réalité de ces travailleurs. il rappelle que l'usine a obtenu environ 19 000 mètres de cubes de bois supplémentaires en 2015-2016 en volumes de bois non récoltés pour les régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. « C'est sûr que tout le monde voudrait avoir plus de bois. Je peux vous dire que vous pouvez appeler toutes les usines dans la région, elles vont toutes vous dire qu'elles prendraient demain matin 100 000 mètres cubes », dit-il.

Guy Bourgeois souligne aussi que le gouvernement a mis sur pied une cellule d'intervention forestière en juin pour travailler sur la question du coût de la fibre. Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, parle d'un exercice sans précédent. « Tembec, Eacom et Resolu, c'est trois entreprises qui sont directement en Abitibi, ont accepté d'ouvrir leurs livres pour nous montrer ce qu'ils font, autant en Abitibi qu'ils font en Ontario et c'est ça qui va changer le Québec.

Grâce à ces discussions, Laurent Lessard a bon espoir de faire inscrire des mesures concrètes pour l'industrie au prochain budget.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine