La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rappelle quelques conseils de sécurité pour la longue fin de semaine de la fête nationale du Québec.

Chaque année, les feux de joie et des feux de camp causent plus de 50 incendies de forêt, selon la SOPFEU.

L'agente à la prévention et à l'information à la Société de protection des forêts contre le feu, Josée Poitras, explique qu'il est important de prendre des précautions avant d'allumer un feu.

« Parce que les gens vont peut-être vouloir faire un feu de camp, tout d'abord ce qui est important de vérifier le danger d'incendie dans sa région et aussi de vérifier la règlementation municipale à ce sujet parce qu'il y a certaines municipalités où il faut avoir certains permis de brulage pour faire un feu. Lorsqu'on décide d'allumer un feu, c'est d'avoir de l'eau à proximité pour l'éteindre et avant de quitter ce qui est important c'est de s'assurer que les cendres sont froides », dit-elle.

Selon la SOPFEU, depuis le début de la saison, 104 incendies ont été enregistrés ayant affecté 6 258 hectares de forêt dans la zone de protection intensive.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine