Retour

Feux de forêt : un été calme en Abitibi-Témiscamingue

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) connaît un été plutôt calme depuis le début de la saison en Abitibi-Témiscamingue. L'organisation a dévoilé son bilan pour le mois de juillet ce matin.

L'agente à la prévention et à l'information, Émilie Bégin, explique que l'été 2016 est bien en deçà des moyennes habituelles. « C'est plus calme si on parle de superficies affectées. Par exemple, si je compare ma saison 2016 à ce que j'ai vu dans les dix dernières années, on a une superficie de 100 hectares touchés comparativement à 15 000 habituellement. Pour cet aspect-là, c'est assez calme, on a des feux qui vont être vraiment de petite superficie », note-t-elle.

Au cours des dix dernières années, la moyenne à pareille date était de 83 feux pour près de 15 000 hectares ravagés.

Au cours du mois de juillet, trois interventions ont été causées par des feux de camp. La SOPFEU tient donc à rappeler qu'il est important de bien éteindre son feu avant de le laisser sans surveillance. « On continue vraiment d'en parler, insiste Émilie Bégin. Souvent, les gens vont penser qu'ils peuvent partir et que le feu va partir par lui-même, qu'il n'y aura pas de problématique. Mais non, avec le vent, s'il y a du combustible à proximité qui est plus sec, le feu peut reprendre, il peut se propager à la forêt. Donc nous, vraiment, ce qu'on va recommander, c'est de bien arroser le feu, de s'assurer de bien le noyer avec de l'eau, qu'on n'ait pas peur de mettre les mains dans les cendres à la fin pour être certain qu'il est bien éteint. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine