Retour

FME 2017 : A Tribe Called Red rassemble les peuples

Le groupe A Tribe Called Red a donné le coup d'envoi du 15e Festival de musique émergente hier à Rouyn-Noranda. Plus de 1500 personnes ont assisté au concert d'ouverture sur la 7e Rue.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard et Vanessa LimageLe directeur général de l'événement, Olivier Leidgens, est heureux du lancement des festivités.« C’est un mixte d’excitation et de soulagement puisque ça démarre. On est contents aussi, après un an de travail, que la machine se mette en route et que la magie opère. Il y a plein de surprises cette année parce qu’on a tout ce travail de rapprochement avec les communautés autochtones qui donne d’ailleurs lieu au spectacle d’ouverture et le spectacle qui se passera tout le long du lac Osisko au parc Trémoy ».Une vingtaine de jeunes de la communauté de Lac-Simon ont d'ailleurs fait plus de deux heures de route pour assister au concert d'A Tribe Called Red, une formation de calibre international qui résonne chez les premières nations de toute la planète.

Depuis l'automne 2016, le FME et le pow-wow de Pikogan collaborent dans le cadre du partenariat Kakina.Le spectacle Makwa, une courte randonnée contée sur la légende de l'ours, accompagnée de danseurs traditionnels, est d'ailleurs présenté vendredi soir.Des ateliers d'échange sur la fabrication de tambours et de paniers d'écorce sont aussi proposés vendredi après-midi sur le bord du lac Osisko.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine