Retour

Formation des adultes : le centre Kitci Amik de Lac-Simon aura pignon sur rue à Val-d'Or

Le Centre régional d'éducation des adultes (CRÉA) Kitci Amik de Lac-Simon a maintenant pignon sur rue à Val-d'Or : le Cégep et l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) ont inauguré le nouveau pavillon urbain en compagnie de la chef de la communauté autochtone située à une trentaine de kilomètres de Val-d'Or.

Avec les informations de Guillaume Rivest

Le nouveau pavillon est situé à un jet de pierre du pavillon des premiers peuples de l'UQAT. Il offrira un espace de formation des autochtones qui vivent en milieu urbain. Les nouvelles infrastructures permettront aussi d'accueillir un plus grand nombre d'étudiants puisque le points de service de Lac-Simon fonctionne à pleine capacité depuis quelques années.

Une offre de cours adaptée aux spécificités culturelles

Dès l'automne prochain, le CRÉA Kitci Amik doit accueillir une quinzaine d'étudiants de niveau secondaire et, chose unique au Québec, certains cours seront offerts en anichinabé. Les cultures et traditions des Premiers peuples seront d'ailleurs intégrées à l'offre de cours. Selon le directeur du CRÉA Kitci-Amik, Martin Adam, ce genre d'initiative contribue à rapprocher autochtones et allochtone.

« Notre centre, qui est situé ici [va mettre en contact] directement des allochtones et des autochtones, précise M. Adam. On a directement sur place ici le pavillon des premiers peuples, donc il y a vraiment une synergie qui s'installe entre les deux peuples dans cet établissement-là. »

Le Cégep et l'UQAT s'impliquent dans le projet pour favoriser le passage des étudiants autochtones aux cycles d'études supérieures.

Plus d'articles

Commentaires