Retour

Forum 2031: développer l'agriculture de la MRC d'Abitibi pour les 15 prochaines années

Une soixante de personnes s'est réunie samedi à St-Félix-de-Dalquier pour le Forum 2031.  L'événement avait pour objectif d'échanger sur le plan de développement de la zone agricole de la MRC d'Abitibi (le PDZA).

Avec les informations d' Émélie Rivard-Boudreau

Le forum 2031 fait suite à plusieurs activités de consultation et de concertation, débutées en novembre dernier.  

L'un des constats du plan de développement de la zone agricole est que le territoire de la MRC d'Abitibi a un excellent potentiel agricole, affirme le consultant en urbanisme en développement local pour l'entreprise Aecom, Julien Rivard.  

Malgré les difficultés rencontrées, entre autres, dans le secteur bovin aux cours des dernières années, les gens consultés croient qu'il y a des opportunités importantes de développement à saisir.  « Les gens veulent qu'on redéveloppe la production laitière et le bovin de boucherie, qu'on accélère le développement de la production des céréales et du canola et qu'on développe l'agriculture de proximité, qui est notamment des productions de légumes et de fruits, mais qui comprend aussi le miel et de petites productions d'alpagas, d'agneaux et également, il y a des discussions relatives au développement de maternités porcines », mentionne Julien Rivard.

Parmi les cinq enjeux ciblés dans le PDZA, Julien Rivard accorde une grande importance à la propriété des terres agricoles.

Pour sa part, la propriétaire des Jardins de la colonie à Saint-Mathieu-d'Harricana, Nancy Marcotte, s'intéresse particulièrement à l'enjeu du développement des sols.

« Moi, je ne suis pas originaire de la région et donc d'apprendre à travailler dans un sol lourd et argileux avec 75 jours en moyenne sans gelée, c'est d'apprendre à travailler avec ces paramètres-là.  C'est laborieux dans les légumes, mais cela a plusieurs bonnes propriétés dans la production de fourrage. Le travail du sol, ce n'est pas juste mécanique et chimique, c'est beaucoup de choses vivantes à gérer », explique la productrice..

Le président pour le secteur Abitibi de l'Union des producteurs agricoles, Normand Lemieux, a participé à l'élaboration du PDZA.  Il est très heureux de voir une aussi forte mobilisation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine