Retour

Forum Innovation Bois : Luc Blanchette à Rivière-du-Loup pour réfléchir à l'avenir de l'industrie forestière

L'industrie forestière a rendez-vous aujourd'hui à Rivière-du-Loup afin d'assister au Forum Innovation Bois. L'objectif de cette rencontre est de convenir du virage que doit prendre l'industrie et des priorités des actions qui seront mises de l'avant au cours de la prochaine année. Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue, a accordé une entrevue à l'émission Des matins en or à ce sujet.

Un texte de Félix B. Desfossés

Selon M. Blanchette, le dessein de ce forum est de « se doter d'une vision d'avenir commune pour tout le monde ». Pour ce faire, les  participants devront « cerner les enjeux et trouver des pistes de solution ».

Cinq chantiers de réflexion feront partie du Forum Innovation Bois. Au coeur des discussions : l'avenir du sciage, la production de panneaux, les usines de pâtes et papiers, le développement de la bioénergie (biomasse, biocarburant) et la mise en valeur de la construction en bois.

Dans le domaine du sciage, « la diminution des papiers imprimés et papiers journaux a amené un surplus de copeaux, souligne le ministre. Quoi faire de ça? Peut-on les transformer en biomasse, soit en biocarburant ? »

Il se demande aussi comment l'industrie de la construction pourrait prendre le virage des matériaux de bois, dont les panneaux. « Le bois, c'est noble, mais le bois aussi fait la séquestration du carbone, donc c'est quelque chose à développer », affirme Luc Blanchette.

En ce qui concerne les pâtes et papiers, « on est passés de 66 usines de pâtes et papiers à une trentaine au Québec. Il y a peut-être des bioproduits qui peuvent se présenter : on pense à des sucres ou à plein de choses qu'on pourrait faire avec l'essence même », suggère-t-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?