Retour

Francis Perron des Huskies suspendu indéfiniment par la LHJMQ

Le capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda, Francis Perron, est suspendu indéfiniement, et ce, jusqu'à nouvel ordre. Le directeur du département de sécurité des joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Raymond Bolduc, en a fait l'annonce aujourd'hui.

La suspension lui est imposée pour un geste jugé dangereux posé à l'endroit de Philippe Sanche, capitaine de l'Armada. L'événement s'est survenu au cours de la première période du troisième match de la série opposant les Huskies à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Le directeur du département de sécurité des joueurs de la LHJMQ compte étudier l'incident survenu mardi soir plus profondément avant qu'une décision définitive ne soit rendue. Il devra entre autres visionner les vidéos de l'incident, prendre connaissance du rapport médical, et parler aux joueurs et organisations impliquées.

« Ce qui arrive souvent dans ces cas, c'est que le directeur de la sécurité des joueurs doit prendre un peu plus de temps pour prendre sa décision finalement. Ce qui est certain, c'est que le joueur sera suspendu pour au moins un match. Alors on annonce la suspension indéfinie pour le match qui s'en vient ce soir », a expliqué Photi Sotiropoulos, directeur des communications de la LHJMQ.

Cela ne signifie pas que Francis Perron sera nécessairement suspendu pour le reste des séries éliminatoires. Il s'agit d'une suspension qui durera le temps que la LHJMQ fasse la lumière sur les événements.

Une foule de données vont entrer en ligne de compte lors de l'analyse du geste de Francis Perron, comme c'est le cas lors de situations semblables. « S'il a des antécédents, comment ça s'est produit sur la glace, quelles étaient les intentions du joueur, a-t-il pris plusieurs enjambées avant de faire l'acte, est-ce qu'il a sauté, est-ce que les patins se sont levés de la surface glacée » sont autant de facteurs pris en considération, selon M. Sotiropoulos.

Par ailleurs, le défenseur Nikolas Brouillard est suspendu pour un match pour un geste potentiellement dangereux à l'endroit de Yvan Mongo.

Alexander Katerinakis de l'Armada est aussi suspendu indéfiniment par la LHJMQ.

Francis Perron s'est mérité le trophée Marcel-Robert, remis au joueur le plus efficace dans la LHJMQ, au Gala des rondelles d'or, mercredi dernier.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine